Recherche-action sur les micro-fermes

Face aux problèmes multiples et persistants de l’agriculture, des initiatives émergent. Elles promeuvent d’autres façons de penser l’agriculture, son rapport aux hommes, au territoire, aux écosystèmes. Elles suscitent la mise en place de systèmes agricoles et alimentaires locaux. Au sein de ces initiatives, les micro-fermes s’affirment.

Née autour du programme MicroAgri, la recherche-action sur les micro-fermes a pour objectif de développer la connaissance et la reconnaissance des micro-fermes.

Vous trouverez bientôt sur ce site les résultats du programme MicroAgri 2017-2020 (Gironde) ainsi que le suivi des travaux du programme MicroAgri Compagnonnage 2020-2023 (Gironde et Dordogne).

Les deux programmes de recherche-action se structurent autour d’un comité de pilotage constitué d’agriculteurs, d’entrepreneurs,  de chargés de mission, d’enseignants-chercheurs. Pour  favoriser la construction d’une culture commune sur les micro-fermes et mobiliser différents regards, un comité d’accompagnement est constitué. Ensemble, les membres de ces comités conçoivent méthodes, outils, expérimentations et assurent la diffusion des connaissances.

LES MICRO-FERMES, UNE FORME INNOVANTE D'AGRICULTURE 

De dimension inférieure aux standards agricoles, les micro-fermes s’inspirent de pratiques innovantes (le maraîchage bio-intensif, permaculturel, etc.) et diversifiées (combinaison de productions, multifonctionnalité).  Elles sont conduites par des agriculteurs de différentes origines, parmi lesquels les professionnels en reconversion sont particulièrement représentés.  Elles sont en accord avec une sensibilisation croissante des citoyens aux conditions de production et aux questions environnementales. Toutefois leur connaissance demeure limitée.

Le programme MicroAgri a permis de construire une définition générique des micro-fermes. Toute ferme qui s'inscrit plus ou moins dans les 5 objectifs ci-dessous peut être identifiée comme étant une micro-ferme. Les résultats du programme permettent de mieux comprendre la démarche de définition.


 

LA RECHERCHE-ACTION, NOTRE DÉMARCHE

Le projet se structure autour d’un Comité de Pilotage constitué d’agriculteurs, d’entrepreneurs,  de chargés de mission, d’enseignants-chercheurs, de citoyens. Pour  favoriser la construction d’une culture commune sur les micro-fermes et mobiliser différents regards, un Comité d’Accompagnement est constitué. Ensemble, les membres de ces comités conçoivent méthodes, outils, expérimentations et assurent la diffusion des connaissances.

Pour appréhender la complexité et la diversité de l’objet dont la construction se réalise « recherche faisant » (Gonzalez-Laporte, 2014), l’équipe du programme MicroAgri a su mettre à profit une démarche scientifique de recherche-action collaborative, au sens de Gonzalez-Laporte (2014), et interdisciplinaire (entre géographie, agronomie et gestion). « Ce n’est pas seulement la complexité des objets de recherche, mais également […] la façon dont l’objet est problématisé qui nous pousse à mobiliser l’interdisciplinarité » (Bühlera, Cavaillé et Gambino, 2006). Ce dialogue entre discipline est construit « dans une optique de complémentarité ou d’emprunt des éléments disciplinaires (théories, concepts, méthodes) » et est à certain moment du processus de recherche-action, une interdisciplinarité « dédaléenne » dans le sens où elle « consiste à vouloir comprendre comment un objet de recherche peut être questionné par d’autres disciplines » (Buhler, Cavaillé et Gambino, 2006).

Nous contacter

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search