Comité de pilotage du 4 juin 2021

 In Suivi des travaux, Vie du projet

Les membres du Comité de pilotage se sont réunis le vendredi 4 juin 2021 dans les locaux d'Agrobio Périgord et de Pays'en Graine à Coursac (24). L'occasion d'accueillir Margot Prandi, étudiante en Master 2 Transition et Transformation socio-écologique au Muséum National d'Histoire Naturelle, qui a rejoint l'aventure MicroAgri en stage pour une durée de six mois (mai-novembre 2021). Dans le cadre de ses missions, Margot est chargée de :

  • Analyser les dispositifs d’accompagnement existants à l’installation et la post-installation en Nouvelle-Aquitaine et sur le territoire national
  • Envisager leur adaptation aux besoins des porteurs de projet et responsables de micro-fermes
  • Dresser un état des lieux des formes de compagnonnage agricole existantes
  • Recueillir les besoins et analyser la satisfaction des porteurs de projet et responsables de micro-fermes en termes d’accompagnement.

Au cours de son premier mois, Margot a travaillé à l'élaboration d'une grille d'entretien à destination des porteurs de projet et responsables de micro-fermes. Elle cherche à identifier les données suivantes :

  • Besoins et attentes en termes d’accompagnement tout au long de la réflexion et du parcours à l’installation des projets de micro-ferme
  • Lacunes des dispositifs existants pour l’installation et la pérennisation des projets de micro-ferme
  • Caractéristiques du dispositif MicroAgri-Compagnonnage.

Le panel, qui reste encore à constituer, sera alimenté par les membres du Comité de suivi.

Définitions et ébauche d'un protocole expérimental

Au cours du deuxième trimestre 2021, le Comité de suivi a travaillé à la conception de définitions venant éclaircir certaines notions phare du programme. Ces définitions sont perfectibles et seront nourries par les réflexions qui émaneront du terrain et des prochains Comité de pilotage.Voici les concepts fondamentaux:


Individus :

Micro-fermier : responsable de micro-ferme.

Porteur de projet : individu ayant la volonté de s’engager dans un projet de création d’une micro-ferme.

Compagnon : individu s’inscrivant dans un parcours de compagnonnage en micro-ferme (porteur de projet ou micro-fermier) suivi dans le cadre de l’expérimentation MicroAgri-Compagnonnage.

Maitre-compagnon : micro-fermier engagé dans l’accompagnement d’un Compagnon pendant toute la durée de l’expérimentation MicroAgri-Compagnonnage (dédommagé au moins sur le temps du programme de recherche action).

Stagiaire : étudiant.e engagée.e dans un cursus d’enseignement supérieur rejoignant le programme MicroAgri-Compagnonnage pour une durée déterminée.


Processus de compagnonnage en micro-ferme :

Parcours à l’installation en micro-ferme : le parcours à l’installation en micro-ferme définit l’ensemble des étapes que doit suivre un porteur de projet pour devenir micro-fermier. Ce parcours à l’installation en micro-ferme se veut générique et ne débouche pas forcément sur une installation de type agricole (statut d’agriculteur). Les individus qui s’engagent dans ce parcours ne vont pas nécessairement suivre un dispositif de compagnonnage en micro-ferme. Ce parcours comporte trois étapes : pré-installation, installation et post-installation.

L’étape de pré-installation comprend la réflexion « de l’idée au projet » qui permet au porteur de projet en micro-ferme de gagner en compétences techniques, commerciales et de gestion, de se renseigner sur le choix du modèle de production et de commercialisation, d’identifier des pistes de lieux d’installation et de s’intégrer au réseau des micro-fermes. Elle comprend aussi une ou des formations préparatoires à l’installation (diplômantes ou non), incluant des périodes de stages ou non. Elle peut également comporter des temps de travail productif encadré ou non. Un test d’activité peut venir compléter cette étape afin de perfectionner la maîtrise des pratiques, se confronter aux réalités de la commercialisation et de la gestion au quotidien d’une micro-ferme. Cette période de test est mise à profit pour trouver le foncier (achat ou location du lieu de production et du logement) et initialiser un revenu.

L’étape d’installation débute avec le lancement progressif de l’activité sur le lieu de production qui peut durer une année. Elle consiste en la mise en place progressive de l’outil de production (investissements), de la commercialisation des produits, de la comptabilité, de la gestion de la micro-ferme, d’un revenu (agricole ou non) et du choix du statut professionnel.

L’étape de post-installation s’attache à consolider le projet d’installation en poursuivant, toujours de manière progressive, l’ensemble des actions engagées lors de l’année d’installation. Elle dure environ quatre ans, période au bout de laquelle la micro-ferme est sensée avoir atteint les objectifs recherchés : exercer une activité agricole professionnelle, diversifiée et de petite dimension ; s’inscrire dans le territoire ; tendre vers l’autonomie ; œuvrer pour l’agroécosystème et réaliser un projet de vie.

Ces étapes peuvent faire l’objet d’un accompagnement ou non.

Date d’installation en micro-ferme : date à laquelle le micro-fermier convient qu’il débute son activité professionnelle.

Compagnonnage en micro-ferme : dispositif d’accompagnement contractualisé entre un Compagnon et un Maître-compagnon.

Dispositif de compagnonnage en micro-ferme : Il propose aux Compagnons l’acquisition progressive, et dans la durée, des compétences nécessaires au bon fonctionnement de leur micro-ferme, et ce en adéquation avec les objectifs d’une micro-ferme et avec leurs aspirations : exercer une activité agricole professionnelle, diversifiée et de petite dimension ; s’inscrire dans le territoire ; tendre vers l’autonomie ; œuvrer pour l’agroécosystème et réaliser un projet de vie.

Ce dispositif reprend les étapes du parcours d’installation en micro-ferme. Pour chaque étape le dispositif de compagnonnage propose quatre types de séquences : accompagnement, formation, échanges collectifs, temps de travail productif. Les Compagnons bénéficient par ailleurs d’un échange de savoirs, savoir-faire et savoir-être de la part des Maîtres-Compagnons et contribuent à leur tour à l’accompagnement de nouveaux porteurs de projet en micro-ferme.

Protocole MicroAgri-Compagnonnage :

Ce protocole définit les modalités de l’expérimentation MicroAgri-Compagnonnage. Par rapport à la définition du dispositif de compagnonnage en micro-ferme, ce protocole est limité aux étapes d’installation et de post-installation. Il consiste en la description des actions qui le caractérisent en détaillant les types de séquences de chaque étape. Il repose sur l’observation expérimentale de quatre situations de compagnonnage en maraîchage, deux en Dordogne et deux en Gironde.


Le processus de compagnonnage, qui regroupe les concepts de parcours à l'installation en micro-ferme, dispositif de compagnonnage en micro-ferme et protocole MicroAgri-Compagnonnage, peut être schématisé de la manière suivante:

Critères de sélection

Au cours du dexuième trimestre 2021, le Comité de suivi a également élaboré des critères de sélection afin de faciliter le recrutement des candidats à l'expérimentation. Voici les éléments qui ont été retenus pour pré-sélectionner les Maîtres-Compagnons :

  • Proximité géographique avec le Compagnon
  • Statut social
  • En activité depuis au moins 4 ans
  • Type de projet (en couple, individuel, collectif)
  • Mise à jour de la comptabilité
  • Mise à jour des cotisations MSA
  • Adhésion à une charte de qualité
  • Adhésion à un réseau
  • Expérience en formation
  • Atteinte des 5 objectifs d'une micro-ferme (Exercer une activité agricole, professionnelle, de petite dimension; S’inscrire dans le territoire; Tendre vers l’autonomie; Œuvrer pour l’agroécosystème; Réaliser un projet de vie).

Voici les points d'attention qui ont été portés à la pré-sélection des Compagnons :

  • Origine (NIMA, issu du milieu agricole)
  • Structure accompagnatrice
  • Formation
  • Parcours aidé
  • Statut social
  • Phase d'installation (N0-N+5)
  • Type de projet
  • Type d'activité
  • Recherche des 5 objectifs d'une micro-ferme.

Cet ensemble de critères a permis de pré-sélectionner une vingtaine de candidats parmi les réseaux des partenaires réunis dans le projet. Le Comité de suivi se donne jusqu'à la mi-juillet 2021 pour les contacter et arrêter son choix.

Vie de l'équipe-projet

Au cours de cette rencontre, un point d'attention particulier a été porté à la création de l'Association MicroAgri-Gironde le 29 avril 2021. Cette association loi 1901, qui a pour objet « la connaissance, la reconnaissance et l’accompagnement des micro-fermes », remplace désormais le GAEC Les Jardins de Bouet dans le Comité de pilotage du programme. Elle réunit des enseignants-chercheurs, des citoyens, des agriculteurs et vient structurer un réseau de micro-maraîchers jusqu’alors réunis de manière informelle autour du GAEC Les Jardins de Bouet. Cette structure naissante s’inscrit dans la continuité des travaux du premier programme de recherche MicroAgri et vise à faciliter la mise en place des expérimentations menées dans le cadre du programme MicroAgri-Compagnonnage. Ses membres souhaitent travailler avec les partenaires du programme et les acteurs territoriaux à un accompagnement dédié aux micro-fermes.

Le prochain Comité de pilotage est fixé au 16 septembre 2021.

Recent Posts
Nous contacter

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search